#Communication

Chief Happiness Officer

Un distributeur de sourires, à consommer sans modération

Je postule

Le métier de chief happiness officer

Profil

#autonomie  #audience 

Le Chief Happiness Officer est un véritable rayon de soleil au quotidien pour les collaborateurs de l’entreprise.

Jovial et emphatique, ce responsable du bonheur en entreprise est empli de qualités humaines et dispose de cette capacité naturelle à motiver les troupes ! Véritable boute-en-train, son rôle est (entre autres) de créer du lien social et de fédérer les collaborateurs.

Devenir Chief Happiness Officer relève d’un mix entre différentes missions : RH, communication, événementiel, etc. Si le métier ne requiert pas réellement de compétences techniques spécifiques, il s’agit toutefois d’une mission très complète et enrichissante, car au cœur de l’Humain.

Autres qualités également demandées pour égayer les journées des salariés : faire preuve d’imagination, être créatif et être doté d’un esprit fun pour proposer des événements qui sortent du commun !

Lire plus

Missions

#animer 

Dresser une liste précise de toutes les choses mises en place au sein d’une structure en matière de cohésion d’équipe n’est pas chose évidente, car cela dépend du contexte, de la taille et du secteur de la société. En plus de favoriser le bien-être au travail et d’améliorer la convivialité au sein de son entreprise, le Chief Happiness Officer veille sur la productivité et l’efficacité des salariés.

Voici toutefois quelques exemples d’actions menées :

  • Le responsable du bonheur a la charge d’organiser des événements internes, des team-building et autres rassemblements festifs : événements sportifs, soirées d’entreprise, fête de Noël, cagnottes, animations autour d’Halloween, de Pâques ou d’autres jours spéciaux, etc.
  • Le Chief Happiness Officer inscrit également les moments clés de chaque collaborateur dans la vie de l’entreprise (anniversaire, naissance, mariage, déménagement, etc.)
  • Suivant l’entreprise, cette personne s’assurera des bonnes conditions d’accueil des nouvelles recrues : matériel, fournitures, informations, etc.
  • Dans le contexte actuel, il devient aussi intéressant pour le Responsable du bonheur de développer des outils collaboratifs afin de garder le lien social entre collègues.

L’ensemble de ces missions visent notamment à créer un sentiment d’appartenance à la société et participent à l’amélioration de la qualité de vie au travail. Le rôle d’un Responsable du bonheur n’est donc pas à prendre à la légère !

Lire plus

Avantages

Avantages métier :

Un métier de contact : pour remplir pleinement ses missions, le Responsable du bonheur se doit d’être au plus près de ses collègues

Donner de la joie aux gens autour de soi : quoi de plus agréable que de contribuer au bonheur des autres ?

Avoir la liberté de créer des outils performants et de proposer des sorties divertissantes tout en s’adaptant aux besoins spécifiques de l’entreprise

 

Avantages Plus que PRO :

2 comités d’entreprise

Mutuelle d’entreprise prise en charge de la part employeur à 100 %

Télétravail 4 jours par semaine

Indemnité mensuelle de télétravail

Matériel informatique complet pour le télétravail

Transports en commun (participation de 50% sur ton abonnement)

Prime cooptation

Possibilité d’évolution : politique de promotion interne

Camionnette Plus que PRO à disposition

3 cafés gratuits par jour

Lire plus

Les offres d'emploi de chief happiness officer ou offres similaires

Ca y est tu es prêt.e à rejoindre une belle entreprise ? Découvre sans plus attendre nos dernières offres d'emploi.

Pour valoriser son métier et le mettre en lumière, Kelly, Chief Happiness Officer chez Plus que PRO, nous en dit plus sur son quotidien et son travail.
Partez à la rencontre d’une fonction encore relativement méconnue dans le monde professionnel qui gagne cependant à se démocratiser
En quoi consiste ton métier et quelles sont tes missions au quotidien ?
Kelly

L’objectif du Chief Happiness Officer est de fédérer les collaborateurs, créer un lien social, une solidarité au sein de l’entreprise, mais également un sentiment d’appartenance à celle-ci.

Mes missions au quotidien sont très variées en fonction des périodes de l’année, lors de l’approche des fêtes par exemple (Noël, Halloween, Saint-Nicolas, Pâques, etc.).

Mon rôle consiste à organiser et à communiquer sur les événements qui auront lieu dans un futur proche. Le reste du temps, mon but est de créer du lien social et ainsi développer des outils permettant de nous connaître les uns les autres comme la mise en place d’un trombinoscope, d’une plateforme où l’on partage nos loisirs etc.

Comment se déroule une journée type ? Ou une semaine type ?
Kelly

Lors d’événements à mettre en place ma semaine se passe de la manière suivante :
1) Élaboration du projet en faisant une réunion avec Maryne elle aussi CHO chez Plus que PRO ;
2) Présentation du projet à la direction, avec date, budget ;
3) Si validation du projet, nous proposons ensuite l’évènement à l’ensemble des équipes, qui sont en général très motivées et contentes ;
4) Élaboration d’une liste avec les différentes tâches à faire ;
5) Répartition des tâches entre Maryne et moi (décoration, contact de prestataire, mise en place) ;
6) Préparation de l’évènement le jour J ;
7) Recherche de retours de la part des collaborateurs et d’éventuels points à améliorer.

Avec qui travailles-tu au quotidien ?
Kelly

Au quotidien je collabore beaucoup avec Maryne. Je travaille également avec la direction pour la validation des projets et du budget, puis la Chargée de communication et une Responsable produit pour nous aider à rédiger des contenus fun et ludiques.

Dans quelles conditions exerces-tu ton métier ?
Kelly

Le métier de Chief Happiness Officer requiert un travail en équipe à 80% du temps, pour la création de projet et la mise en place de différents événements par exemple. Les 20% restants sont en général constitués d’un travail en autonomie, selon la répartition de nos tâches.
Avec ce métier, le télétravail est difficile, car nous sommes toujours en recherche de contact et notre but est de fédérer au maximum les collaborateurs de l’entreprise. Cependant, avec la Covid-19 il a fallu nous adapter ! Nous avons relevé le défi à 300 % !

Quelles sont les principales compétences demandées dans ta profession ?
Kelly

  • Des qualités humaines telles que l’écoute, la convivialité, l’altruisme, l’humour ou encore l’empathie
  • Un esprit positif et enthousiaste pour montrer l’exemple
  • Le contact naturel avec les gens
  • Une bonne maîtrise des outils de communication
  • Une bonne connaissance des différents caractères des collaborateurs
  • Des capacités à fédérer

Qu'aimes-tu le plus dans ce métier ? Quelles sont tes principales satisfactions ?
Kelly

J’aime créer du contact et fabriquer des souvenirs entre les collaborateurs et les voir contents et heureux. Je crois que c’est vraiment ce que j’aime le plus, savoir que je suis une distributrice de sourire !

Un conseil pour un candidat qui aimerait se lancer dans ce métier ?
Kelly

Alors pour se lancer dans le métier, il faut faire preuve de spontanéité, d’imagination, d’altruisme (surtout ne pas être timide), être ordonné, avoir le sens du relationnel et toujours se soucier du bien-être des autres. Sinon je dirais juste : foooonce ! C’est une sacrée expérience humaine et on apprend également beaucoup sur sa personne.